Archives

mardi 17 mai 2011

Strip 113 : Journée mondiale contre l'homophobie

(cliquez sur l'aperçu pour lire le strip)

Hop, la "suite" des planches de cette après midi. Comme l'année dernière, c'est beaucoup de texte et je m'embrouille un peu dans ce que je veux dire mais je ne voulais pas rester muet sur ce sujet.

Et il y aurait encore énormément de chose à dire concernant cette journée... J'ai vu des gens pensant qu'elle n'était pas nécessaire, que la mentalité des gens s'est améliorée depuis quelques années, mais quand je vois des groupes Facebook sobrement intitulés "Pour que les pédés et les gouinasses soient gazés" et j'en passe, je me dis que, oui, putain, cette journée est nécessaire. Franchement, qu'on soit le 17 mai ou un autre jour de l'année : parlez-en, provoquez des débats, parce que c'est l'unique moyen de faire bouger les choses.

En tout cas, merci encore une fois à 30 Jours de BD pour avoir posté la planche "La plus belle fleur du monde" aujourd'hui. Ainsi qu'a Têtu pour avoir fait un peu de pub pour la planche dans un article. Bonne soirée les gens !



46 commentaires:

  1. Chapeau bas !
    Si on y met tous un peu du notre, y a de quoi faire pour éveiller les mentalités.

    RépondreSupprimer
  2. Bon tu connais mon avis sur la question (mort aux cons, en résumé) donc je vais juste commenter sur un détail...
    WALDOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO \o/

    RépondreSupprimer
  3. Juste un mot : Bravo

    Continuons notre combat. Je dis "notre" car moi même n'étant ni gay ni bi; notre société doit évoluer en mieux évidemment. Et ce combat, "leur" combat est "notre" combat à nous aussi les heteros serront nous les coudes pour que l'Amour soit égal à tous.

    Et changeons les choses, car se cacher par amour n'est pas normal.

    RépondreSupprimer
  4. Non décidément ce ahdé en première case me fait marrer. Les doigts croisés à la fin mettent une touche finale d'humour à un sujet sérieux et très bien abordé.

    RépondreSupprimer
  5. J'attendais cet article avec impatience, et je n'ai pas été déçue.
    Ce n'est peut-être qu'une goutte d'eau dans l'océan, mais ça met du baume au coeur et, en règle générale, ça rassure de voir quelqu'un qui ne sait pas dessiner les doigts croisés :D

    Merci pour cet article, donc.

    RépondreSupprimer
  6. Mon meilleur ami est gay (et le seul avantage super génial que tu as oublié dans ta liste c'est que je peux dormir chez lui sans que ma mère pique sa crise "Mais, mais, vous sortez ensemble ?!")

    Non, sérieusement, quand il m'a dit qu'il ne pouvait pas donner son sang, j'ai halluciné. Je ne savais même pas qu'il y avait cette interdiction ridicule. Comme s'il n'y avait pas des hétéros débiles qui ne se protègent pas, trimballent des MST et vont donner leur sang…

    Enfin voilà, juste un petit mot de soutien de la part d'une hétéro qui croit fort que le mariage et l'adoption devraient être un droit pour tout le monde.

    Oh et maintenant que j'y pense, mes deux meilleurs amis sont gays en fait… Marrant ^^

    RépondreSupprimer
  7. C'pas évident de changer le monde ~~" la société n'a jamais cessé de s'empirer. Il faudrait plus qu'un miracle pour voir un progrès. M'enfin, c'toujours bon de voir que certains réagissent. Bravo pour ton strip =)

    RépondreSupprimer
  8. Eh bien tout comme le strip 64 de l'an passé (que je suis allé relire il y a quelques semaines) j'ai beaucoup aimé celui-là aussi! (et celui qui le précède qui est également assez merveilleux dans le genre!)

    Cependant, si je peux me permettre une petite critique... Tes goûts en matière de cinéma! J'avais fermé les yeux sur Prince of Persia l'an passé en me disant: "Boh, une erreur de jeunesse, voilà tout..." mais là, Scream, je ne peux pas te laisser dire que ce sont de très bons films sans réagir! Voilà, ça, c'est fait et ça n'a aucun rapport avec le sujet du strip!

    Maintenant, revenons au sujet, merci pour eux de continuer ton combat chaque année! et merci aussi de lutter contre les "bestah sistah"

    Levia

    RépondreSupprimer
  9. Eh bien, j'espere que ca strip va circuler et un tout petit peu faire bouger ^^
    Mais pour ma part, j'ai pu remarquer que maintenant, dans certains quartiers de bruxelles (les quartiers riches comme Uccle, et plus loin , Waterlo) c'est trop "in" d'être bi. alors que de l'autre coté de bruxelles, chez moi donc, c'est juste "trop la honte de sa race nictamere" .
    Je pense qu'il faut juste laisser faire le temps, car on ne change pas les mentalités du jour au lendemain.

    Surtout ce qui est embetant, c'est que les musulmans n'acceptent pas du tout l'homosexualité, et, sans vouloir avoir de propos racistes ou autres, ils sont de plus en plus présent dans notre société.
    à mon école, un prof est gay, et je suis bien la seule élève à être au courant, car si un jour ses élèves le savent, il n'aura plus de réputation et pourrait se faire virer.. c'est triste non?

    wow, j'ai écris un pavé moi
    désolée :p

    RépondreSupprimer
  10. @Romain : Ah non je m'offusque, je n'ai pas aimé Prince of Persia, j'aime Jake Gyllenhaal, nuance.
    Parce qu'à part ça, le film est VRAIMENT mauvais. x) Et pour Scream, j'avoue que j'ai un faible pour les films d'épouvante même si je les regarde "pour le fun". Mes films préférés c'est plutôt Big Fish, Tree of Life, Stay, Le Labyrinthe de Pan, Gran Torino, etc etc.

    Merci pour vos commentaires en tout cas les gens ! :')

    RépondreSupprimer
  11. HAAAA TU MENS EN DONNANT TON SANG ON VA TOUS SE METTRE À COUCHER AVEC DES GARÇOOOONS.

    RépondreSupprimer
  12. Lot' : Erf, attention quand même avec les musulmans et l'homosexualité. Il existe des musulmans gays/bi, déjà, et être musulman (ou venir d'une quelconque autre religion) n'empêche pas d'avoir une certaine ouverture d'esprit sur la question. :)

    RépondreSupprimer
  13. Tout ce que je peux dire, c'est que ton strip est vraiment trop trop génial. Enfin, on a besoin de gens comme toi pour faire bouger le monde! Moi personnellement, je suis hétéro, mais voir des gays se rouler une pelle dans la rue, ça me fait pas détourner les yeux quoi, c'est comme un couple normal! (Mon père m'a dit un jour qu'il supportait pas voir des gays s'embrasser et je l'ai insulté de tout les noms donc voila). Moi j'en connais pas personnellement, mais c'est des gens comme tout le monde, et vraiment, je suis ENTIÈREMENT D'ACCORD AVEC TOI!
    P.S: Je suis fan de toi, je t'admire, t'es un dessinateur intelligent et exceptionnel et à chaque fois que je vais sur ton blog je me reçois une claque dans ma gueule.
    (Voila j'ai raconté ma vie je suis contente!)

    RépondreSupprimer
  14. Je viens encore d'apprendre une chose navrante grâce à ce blog... mais c'est quoi cette histoire avec le don du sang ?? j'étais pas au courant ! quelle honte, c'est lamentable...
    Merci pour ce strip intelligent, j'ai adoré le passage sanglant, mais euh, mon copain aime Lady Gaga et Glee je dois m'inquiéter ?? hihi, humooooooooooouuuuuur ;o)

    RépondreSupprimer
  15. J'vais me faire l'avocat du diable mais je pense qu'il y a des raisons, pour le don du sang.
    Pour faire dans les détails, la muqueuse anale est moins protectrice vis-à-vis des infections que la muqueuse vaginale. Ensuite, cette interdiction se base sur des "preuves" statistiques, il y avait (et je suppose qu'il y a toujours ?) une communauté homosexuelle masculine à fort potentiel d'être séropositif pour le VIH because of partenaires multiples, toxicomanie, etc.
    Après, certes, c'est crétin que ça soit généralisé. Mais est-ce qu'on peut se permettre de prendre des risques ? On parle quand même du VIH (qui ne se soigne pas, hein :p) et de patients qui vont être transfusés et qui n'ont rien demandé. Comment vérifier que les gens mettent bien des capotes ?!

    Arrêtez de hurler, j'y viens : on ne peut pas prouver qu'un hétéro se protègent bien et qu'ils ne pratiquent pas la sodomie, je sais :- Donc bon, là, je sèche.
    De manière générale, je ne suis pas super informée sur la question mais on avait déjà posé la question en cours et le prof avait essayé d'apporter une réponse, notamment basé sur des données statistiques.

    J'avais déjà tiqué en lisant l'article de l'année dernière et du coup, je réagis cette année !
    Parce que vous êtes mignons avec vos "c'est dégueulasse" (et bien sûr qu'il y a des choses dégueulasses !) mais je ne pense pas que ce soit forcément de la "discrimination". Je me plante peut-être, hein mais je ne vois pas pourquoi l'EFS refuserait du sang sous prétexte que les donneurs sont homo ou bi ...
    Fin, j'ai pas l'impression que vous soyez plus éclairés que moi sur la question (illuminez-moi de votre savoir si c'est le cas, ça m'intéresse !) et du coup, il me semble que vous jugez sans savoir :/

    (Bon, entre parenthèse, très joli blog, toussa, et la planche sur 30joursBD est très sympa :D)

    RépondreSupprimer
  16. Ah, on peut mettre un nom *-*

    Ca me fait penser à V pour Vendetta, l'ambiance du strip d'ailleurs !

    Et désolée pour le pavé :- (et les éventuelles fautes ^^)

    RépondreSupprimer
  17. Excellent ! j'ai adoré l'humour dans ta BD.
    Et de plus, le sujet est en effet très important et encore trop sensible en France alors qu'on est dans une démocratie où les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits... C'est ce qu'on en dit, mais en effet c'est en se batant pour l'évolution des choses que tout va se faire. Un effet Papillon qui doit s'amplifier année après année !

    Chapeau bas, on "croise les doigts" ;)

    RépondreSupprimer
  18. Je connaissais pas le Don't ask, don't tell, c'est affreux Oo
    Vive tout le monde et à bas les différences qui sont en fait un ramassis de conneries

    RépondreSupprimer
  19. Bravo pour ce strip, comme toujours superbe et au ton très juste :)

    RépondreSupprimer
  20. Pour me faire l'avocate du diable aussi, concernant le don du sang, il est autorisé pour les lesbiennes.
    A partir de là, je ne suis pas sure qu'on puisse réellement parler d'une discrimination basée sur la préférence sexuelle de l'individu, mais comme, il est dit plus haut, sur des statistiques.
    -
    Personnellement, je pense qu'il en va de la responsabilité et de l'honnêteté de chacun. Si on pense être "à risque" on ne donne pas son sang ; si on ne penses pas l'être (parce que on a déjà fait le test du SIDA, qu'on ne l'a pas et qu'on s'est protégé depuis - cela vaut aussi bien pour les hétéros que pour les homis), alors on peut donner son sang !

    RépondreSupprimer
  21. @Anonyme: En fait, s'il est vrai qu'effectivement, les IST se transmettent plus facilement par la muqueuse anale que vaginale, ce n'est pas la question.

    Quand on donne son sang, on déclare ne pas avoir eu de relations à risque, que l'on soit gay ou hétéro.

    Le fait d'être homosexuel ne change donc rien à l'affaire: Pourquoi un hétérosexuel qui déclare avoir eu des relations protégées devrait-il être plus digne de confiance qu'un homosexuel?

    Dans tous les cas, des tests sont menés, et ils sont fiables à 100%! Il n'y a plus aucune raison valable de maintenir cette interdiction.

    RépondreSupprimer
  22. Yop,
    je voulais juste dire quelque chose, personnellement je suis contre le mariage homosexuel. Je suis (théoriquement) chrétien et dans l'église le principe du mariage est tourné vers la conception d'un autre homme...

    Du coup je suis pour une refonte du mariage, que le mot change en fait. En fait ce serait bien de créer un nouveau terme désignant le mariage qui se déroule à la mairie de celui qui se déroule à l'église.
    Pour ainsi distinguer le mariage qui se fait à l'église de celui qui se fait à la mairie.

    Mettons ce nouveau mot soit "ce vinyliser" et bien on ce vinylise à la mairie et on se marie à l'église. Et cette vinylisation ce fait pour les unions homosexuelle mais aussi hétérosexuelle.
    Mais ça a le même poids que le mariage.
    Il s'agit juste de modifier le mot mariage pour en créer un nouveau qui signifie "mariage à la mairie".

    RépondreSupprimer
  23. Anonyme : J'en ai discuté deux fois avec deux membres de l'EFS en donnant mon sang (une fois je me suis pris la tête avec la nana sur le sujet, j'en avais fait un strip d'ailleurs) et une autre fois c'était avec un mec qui a été capable de répondre réellement à mes questions.

    Quoiqu'on mette dans le questionnaire avant le don du sang, la poche de sang est tout le temps testée pour être sûr qu'il soit parfaitement sain. Donc, que le sang vienne d'un homo ou pas, il est obligatoirement testé. Dans ce cas là, pourquoi refuser les homos/bi ? Les deux personnes d'EFS n'ont pas pu me répondre. La nana avec qui je me suis engueulé n'avait que comme seul argument que les muqueuses anales étaient moins protectrices que les muqueuses vaginales, point. Quant à l'autre médecin avec qui j'en ai parlé, il m'a honnêtement avoué qu'il ne comprenait pas cette interdiction et qu'il la trouvait stupide, vu que le sang était testé.

    Si l'EFS refuse aujourd'hui encore des dons du sang d'hommes homosexuels ou bisexuels c'est en se basant sur des chiffres vieux de 30 à 40 ans quand la population homo était plus "à risque" (ou la prévention était bien moins active qu'à notre époque, où un certain interdit rendait les choses bien pires, que les gens étaient bien moins informés sur la contamination du VIH...) donc ces statistiques sont erronées depuis des années et aujourd'hui en 2011, l'EFS continue à se baser sur ces chiffres alors que d'autres pays européens (comme l'Espagne) ont levé cette interdiction sans que le moindre problème n'en résulte. Et pour bien connaître le "milieu" gay moi-même je peux t'informer que les bareback sont très très rares. À notre époque, la prévention a fait d'énormes progrès, faut pas croire, mais on se protège, hein.

    RépondreSupprimer
  24. Althalus.... ce que tu dis là, ça s'appelle le PACS.

    Quant au mariage gay, c'est pas le mariage qu'il faut refondre, c'est le regard des différentes religions, un point c'est tout ! Et qu'on vienne pas me dire que les chrétiens, musulmans juifs, hindous (blablabla désolé ceux que j'ai oublié) sont tous hétéros, c'est faux : depuis la nuit des temps l'homosexualité ou bisexualité existe dans TOUTES les religions, et ouaip, faudrait se renseigner quand même (On commence par la dernière étude stat allemande sur les curés et prêtres pour finir avec les pratiques homosexuelles chez les guerriers musulmans du je sais plus combien de siècle, et j'en passe et des meilleures).

    Voilà ! Sinon, j'adore ce blog =), même si je commente jamais... mais là, je devais ^^ !

    RépondreSupprimer
  25. A propos du mariage, la distinction que demande Althalus existe déjà, sauf qu'elle ne se fait pas sur le terme mariage mais sur l'adjectif qu'on y accole. Ainsi il existe le mariage religieux et le mariage civil qui sont deux institutions qui peuvent se rejoindre éventuellement, mais qui restent distinctes. Se marier civilement n'a rien à avoir avec la religion. Et le mariage civil n'est en rien régi par des percepts religieux, mais par le code civil. Rien n'empêche de le faire évoluer pour permettre aux couples homosexuels de se marier, le droit étant un reflet de la société.

    RépondreSupprimer
  26. >Kiki
    Oui certes je sais qu'il y a le PACS mais il a quand même de grosse différences avec le mariage, j'aimerais quelque chose ayant la même importance que le mariage surtout en matière d'adoption...

    RépondreSupprimer
  27. Tu connais déjà mon point de vue sur le sujet, je veux les mêmes droits pour tout le monde : mariage, adoption, droit de détester Grégoire (qui devrait être inscrit dans la constitution mais ils n'auront pas le courage). Cela dit, dans ton strip il y a un truc que je voudrais nuancer et qui nécessite aussi un peu de compréhension de la part de la communauté bi/gay. C'est que tu ne peux pas demander aux gens de ne pas être étonnées quand il voit des gays se tenant la main dans la rue, s'embrassant etc... car ce n'est pas forcément du domaine de l'homophobie, mais juste du domaine de l'inhabituel. Quand on croise un nain, un handicapé ou un fan de Grégoire, parfois on a juste une réaction d'étonnement qui est proportionnelle par rapport à la présence "statistique" de telle ou telle catégorie. Je veux dire qu'être étonné, surpris, voire choqué par certaines choses ne veut pas forcément dire qu'on ne les tolère pas. Quand je vois une gonzesse aux cheveux vert fluo dans la rue, ça me fait bizarre, pourtant je n'ai pas envie d'éradiquer les colorations excentriques (en revanche je tue régulièrement à mains nus des fans de Grégoire). Et moi, mon grain de sel à apporter au débat serait plutôt de dire de ne pas trop faire dans le nombrilisme, d'aucuns appèleraient ça du "communautarisme". Ne pas voir le mal partout en fait, sinon c'est contre-productif. Les seules femmes que j'ai envie de battre sont les féministes pénibles, les seuls coins de la terre que j'ai envie de polluer sont les bureaux de Greenpeace.
    De fait, il faut revendiquer les droits, protester mais pas gueuler. La voix basse, calme et claire est perçue comme parole d'évangile et écoutée. Le cri, l'abus et l'excès sont vus comme autant de procédés de bourrins.
    Bref, le scandale c'est que les droits sont différents selon les sexualités. Ensuite, donc, essayer de comprendre ce qui se passe dans la tête des gens de peu de culture, de peu d'ouverture aide aussi à faire un pas en avant. Il est normal que les gens s'étonnent puisque donc, sans être une tare, le fait d'être homo n'est pas l'habitude. Le cacher est idiot, le revendiquer aussi, mais je pense que s'étonner et s'émouvoir des réactions n'est pas bon.

    RépondreSupprimer
  28. J'aime bien ce que tu racontes Pierre, j'y ai pensé aussi en lisant mais je n'aurai pas su l'exprimer ^^

    Pour le don du sang, je ne sais pas quoi te répondre, Silver. Je me dis peut-être qu'il y a une raison qu'on ignore ? Sinon, c'est juste une vieille habitude qu'il faudrait qu'on change. Mais ça risque d'être long :/

    Quant aux tests, z'êtes sûrs qu'ils sont fiables à 100% ? Même pour une contamination très récente ?

    RépondreSupprimer
  29. Cher Silver,

    C'est la première fois que je réagis sur ton blog (j'ai toujours été discret, mais comme beaucoup d'gens ici, je présume, j'ai lu tous tes strips).

    Il y a quelques jours, j'expliquais à une amie qu'effectivement, nous ne pouvons pas donner notre sang. Elle n'en avait pas idée, et je vois sur ces commentaires qu'elle n'était pas la seule...

    Sinon, je peux peut-être apporter un élément de réponse : d'après mes "sources" (les RG, interpol, Madame Soleil...) chaque poche de sang prélevé est ensuite "mélangée" à 9 autres poches afin de faire dix fois moins de tests HIV : bien que le sang soit testé, ce n'est pas individuel mais collectif. Or quiconque fait partie d'une population "à risque" peut potentiellement contaminer le sang de neuf autres donneurs.

    Je ne jure pas ce que je viens de dire, car je fais appel à des souvenirs nébuleux, mais il me semble que ceci explique cela.

    Peut-être que le sujet me touchait plus que d'autres, peut-être que je n'ai pas osé réagir sur "Histoire d'un baiser"ni quand tu as quitté l'Inde, mais ce soir j'étais content de pouvoir cliquer sur "Mots d'amour et autres insultes". Sauf que c'était définitivement pour laisser un mot d'amour ^^

    Merci pour tes strips !

    RépondreSupprimer
  30. Marrant le strip. J'ai beaucoup aimé la partie où tu trucide la nana. Quant à l'homophobie, tant qu'il y aura de la testostérone sur terre, il y aura de la haine envers l'homosexualité. Nous sommes après tout des hommes des cavernes au plus profond de nous-mêmes. S'il est vrai qu'il faille tolérer le comportement des autres dans leur vie privée, l'inverse est également justifié. Obligé à un chrétien convaincu de regarder un film de cul est tout aussi agressif que jeter un mauvais regard à deux hommes qui s'embrassent.

    Je suis d'accord avec tout ce que t'as dit sauf deux choses : l'adoption ne devrait pas être permise pour les couples homosexuels car un enfant a besoin d'une mère et d'un père, nous sommes fabriqués comme ça depuis la nuit des temps et nous voyons de nos jours ce que donne une famille monoparentale ou une famille dont la mère ne s'occupe plus que de sa carrière. L'équilibre est trop important pour risquer le futur d'un enfant. La deuxième chose dont je ne suis pas d'accord, c'est bien entendu à propos de Scream... de la merde.

    RépondreSupprimer
  31. Jundooz : "l'adoption ne devrait pas être permise pour les couples homosexuels car un enfant a besoin d'une mère et d'un père"... sans le savoir, et je vais te choquer, tu es à la racine de l'homophobie quand tu dis ça. Un peu quand les gens disent qu'ils ne sont pas antisémites mais qu'il faut reconnaître que les juifs ont des réseaux et, quand on le regarde, sont souvent banquiers...
    C'est un argument débile dans la mesure où, par exemple ma propre mère n'a jamais connu sa mère... selon toi donc elle ne serait pas équilibrée ; bah, elle s'est mariée, a eu 3 enfants (dont moi, hein, suivez donc !), a été instit pour élèves en difficulté pendant près de 40 ans. En revanche, un ancien voisin avait ses deux parents, ça l'a pas empêché de finir en taule. Pour les mômes ce qu'il faut ce sont des repères, des limites, de la cohérence et de l'amour. Tout ça peut être donné par un père et une mère, par un père ou une mère (seuls), par deux pères, deux mères.
    En revanche, et là tu mélanges tout, ce qui crée le déséquilibre dans les familles monoparentales ce n'est pas l'absence de l'un ou de l'autre (= la conséquence) mais ce qui a provoqué l'état de monoparentalité (= la cause). C'est la gestion difficile parfois de tout ça qui génère des déséquilibres. La figure maternelle et la figure paternelle sont des entité psychologiques, des prototypes, des schémas opérants essentiels mais pas une réalité de genre (homme/femme). Il n'est pas rare que le "maternel" on le retrouve chez le père, le "paternel" chez la mère ou parfois seul le père ou la mère prend en charge ces deux représentations.
    Prière de ne pas tout mélanger... c'est le message en substance des homophobes de base : t'expliquer qu'il faut un père et une mère pour l'équilibre... non il faut un toit, de quoi manger, de l'amour familial quelle que soit la composition de la famille.
    Donc adoption oui, à fond (où est-ce qu'on signe ?)

    RépondreSupprimer
  32. Yep' :p Il suffit que l'enfant ait l'image d'une mère et d'un père ^^ Les enfants qui grandissent sans un de leurs parents peuvent se construire parfaitement si l'image de celui-ci est conservé (ton père serait fier de toi, nianiania) donc idem avec deux pères ou deux mères. l'important, c'est que la triangulation oedipienne puisse se faire :p
    Par contre, j'aurai surtout peur que le gosse le vive mal à l'arrivée à l'école/collège :( Mais si ça devient de plus en plus fréquent, le problème devrait moins se poser !

    RépondreSupprimer
  33. Hello Silver ^^
    Je suis moi-même bisexuelle, mais je ne savais pas que la journée internationale contre l'homophobie existait. Grace à toi, je sais.

    J'ai lu ton message, et ça m'a donné envie d'en parler autour de moi (l'homophobie est après tout la chose que j'excècre le plus en ce bas monde ...).
    De plus, j'ai 17 ans, et je vis dans un pays étranger (ça te rappelle peut-être quelque chose ;-)), mais moi c'est un pays musulman.
    Dans mon lycée, y a des personnes formidables, ouvertes d'esprits, drôles, gentilles, mais aussi des peronnes qui ne sont jamais sorties du pays, qui ont été élevées dans la religion et les valeurs familiales et traditionelles, et parfois, ça n'aide pas à l'acceptation ...

    Donc j'ai parlé autour de moi du 17 mai, en retard certes, mais j'en ai parlé. Une seule personne m'a réellement écoutée et a voulue en discuter avec moi après, bien que d'autres personnes se soient montrées interessées. Cette personne ne savait pas que des jeunes étaient persécutés à cause de leur orientation sexuelle, que certains étaient chassés de chez eux, que certains vivaient dans le mal-aise persistent ... Je lui ai aussi parlé de deux-trois trucs qui m'étaient arrivés à moi, pas grand-chose mais des choses quand même (acceptation, révélation à la famille qui l'a super bien pris, réaction moins positives de quelques têtes de cons, etc. ...), et je crois que je l'ai touchée. Ca fait déjà une personne, et ... c'est tellement satisfaisant ...

    Bon, j'arrête avec le message de trois kilomètres de long. C'était juste pour te dire qu'une personne de plus au moins répondait à l'appel. Je pense même en parler à la direction du lycée l'année prochaine pour organiser quelque chose, juste histoire d'en parler ...

    Continue avec tes magnifiques BDs et dessins, Silver, j'attends toujours des mises à jour pour que tu m'emmènes loin très loin de toute la merde quotidienne.
    Au plaisir ...

    RépondreSupprimer
  34. Pierre > je comprends ta réaction. Je ne me considère pas du tout homophobe, mon meilleurs ami est gay et partage ma vision sur l'adoption. Maintenant je mets sans sur le compte de la différence culturelle. En France, vous avez l'habitude de casser des barrières, faire des révolutions sociales et interdire les interdits. Mon ami qui est américain est peut-être plus extrémiste mais également plus réaliste. Nous avons tous en nous un côté féminin et masculin. Les exemples que tu donnes marchent car un père plus "maternel" peut peut-être remplacer une mère mais est-ce la grande majorité?

    Je n'ai vraiment rien contre les homosexuels. J'ai envie de dire chacun fait ce qu'il veut dans son coin c'est pourquoi même le mariage devrait être autoriser (je ne parle pas de cette hypocrisie qu'est le pacs). Cependant, un enfant a un impact dans la société et par conséquent dans ma vie. Un couple homosexuel qui vit ensemble peut s'assumer car responsables. Un enfant, il n'a rien demandé et part déjà dans la vie avec un désavantage par rapport aux familles conventionnelles (les railleries à l'école ne sont qu'un exemple parmi d'autres). Mais je constate aussi que l'homosexualité n'est pas le seul thème concerné ici. En effet, les couples hétérosexuels qui ne veulent pas d'enfants sont également montrés du doigt, à croire qu'il faut à tout prix (c'est surtout vrai en France avec votre politique sur la natalité, mais regardez aussi ailleurs dans le monde) avoir des enfants...

    Pour en revenir à l'adoption, la Suède qui était parmi les premiers pays à l'autoriser s'est rendu compte des failles d'un système permissive à ce niveau. Dans la loi, l'adoption de couples homosexuels pose problème comme l'a révélé un cas où un homme avait fait un don de sperme à un couple lesbien et qui s'est retrouvé au tribunal pour payer une pension alimentaire à la "mère" suite à la rupture du couple homosexuel. Je constate simplement que l'homosexualité est un choix qui maintenant s'assume et est toléré dans nos sociétés dites modernes et c'est très bien. Mais j'ai assez d'exemples autour de moi d'ami(e)s homosexuels qui instinctivement ont décidé de ne pas avoir d'enfant (même si cela leur est difficile, nous sommes nés pour reproduire après tout) à cause de leur choix de vie. Je parle d'universitaires et d'êtres responsables, pas de personnes qui se laissent guider par leurs simples émotions.

    RépondreSupprimer
  35. Parmi tous les débats pourris je tiens à rajouter ce que j'ai dit sur FB, Silver:
    Bien sûr que les lesbiennes ne sont pas toutes des camionneuses qui rotent et boivent de la bière. Je rote et je bois de la bière et je suis hétéro. \o/

    RépondreSupprimer
  36. Pierre (pour le premier message) : Erf! Peut-être mal exprimé. Ce que je voulais dire par rapport à la réaction des gens face à un couple gay, c'est que dans l'idéal, j'aimerais que ça soit banalisé, autant que de voir un couple hétéro. Qu'être gay, bi, hétéro, lesbienne ou transsexuel n'ai rien d'extraordinaire, que ça soit vraiment banalisé au possible. C'est très utopique bien sûr, mais bon...

    Alpheratz : Pour les tests, c'est chiant parce que j'avais lu toute une documentation sur le fonctionnement des tests sur le don du sang mais j'arrive plus à le retrouver... Je sais juste que le sang est gardé de côté pendant un moment au cas où la contamination soit récente.

    Geoffrey : Tu es sûr ? ça expliquerait pas mal de choses en effet mais j'ai jamais entendu parler des poches de sang mélangées... En plus j'ai déjà été contacté genre un ou deux mois après mon don du sang m'expliquant que mon sang ne pouvait pas être utilisé à cause d'une carence en quelque chose (j'mangeais pas assez de fer ou un truc du genre). Du coup s'ils ont pas utilisé mon sang en thérapeutique je suppose qu'il n'était pas mélangé à neuf autres, non ? Enfin là j'avoue que je m'y connais moins... Merci pour ton com en tout cas. :)

    Jundooz : Je rejoins à 100% la réponse de Pierre.

    Alors tout d'abord, quand tu dis que l'homosexualité est un choix de vie qui s'assume et qui se tolère dans notre société... l'homosexualité n'est pas un CHOIX de vie. Il n'y a rien à tolérer parce que c'est ainsi que la personne est née (Born this way babyyyyy... Pardon.) donc dire qu'on refuse d'avoir des enfants à cause de notre choix de vie quand on est gay, désolé mais c'est vraiment n'importe quoi...

    Pour le cas en Suède que tu cites, là c'est juste un énorme problème juridique parce que justement la loi a vraiment été très mal faite. Le mec qui a fait le don de sperme ne devrait absolument pas être responsable de l'enfant mais bien les deux mères. Ici ce n'est pas l'adoption gay qui est un problème mais la façon dont la société à géré le truc.

    Quitte à répéter ce qu'a dit Péo, pour moi l'adoption par les couples gays est pour moi le droit le plus important. Je n'arrive tout simplement à croire qu'on refuse à un couple d'élever un enfant de leur orientation sexuelle. Le principe parental du mère/père pour la figure mascune et féminine repose uniquement sur du vent, je suis désolé. Pour connaître des parents homo ou des enfants élevés par un couple gay, tout le monde s'en est très bien sorti. Les seules difficultés dans ces moment là est justement le regard de la société. L'adoption gay est quelque chose qui MARCHE et il serait plus que temps que les gens et la société s'en rendent compte.

    RépondreSupprimer
  37. *Je n'arrive tout simplement pas à croire qu'on refuse à un couple d'élever un enfant à cause de leur orientation sexuelle.***

    Si j'oublie des mots, ça va pas le faire.

    RépondreSupprimer
  38. Hola,
    J’ai envoyé un commentaire, mais il ne s’est pas affiché, je n’aime pas me répéter, surtout quand je ne sais plus exactement ce que j’ai mis alors je vais réagir plus en profondeur.

    Je vois que tu as signé « Silver 2010 » … c’est quoi ses histoires, tu nous sers du réchauffé !! C’est peut être une erreur d’inattention, moi aussi ça m’arrive, mais passé le mois de janvier j’essaye de m’y faire à ce fichu temps qui passe trop vite !

    Pour les propos d’Althalus je trouve le terme « vinylisé » puéril et cliché… comme si tous les gens qui portent du vinyle étaient gay… ben quoi … qu’est ce que j’ai dit… c’est doux au toucher… et on est bien dedans… pourquoi vous me regardez comme ça…

    Je crois que ceci englobe à peu près mon 1er commentaire disparu, la fraicheur en moins !

    Pour réagir réellement par rapport au sujet, je trouve que l’harmonie de l’espèce qui vit en communauté se trouve dans la tolérance, la compréhension et le respect (attention je parle bien entendu de l’Homo sapiens sapiens). Pour personnaliser ceci, je tolère, je comprends, et je respecte toutes les préférences sexuelles de mes semblables. Je ne suis pas obligés de les partager, ni d’imposer les miennes, de toutes façon aucune religion n’acceptera le rituel de l’amour à trois sur un cheval au galop avec des ronces !

    On vit dans un pays libre ou chacun à le droit de penser ce qu’il veut, et même de l’exprimer, mais toujours dans le respect, la tolérance et la compréhension.
    Par soucis de respect pour tout le monde, je m’abstiens de lécher la langue de mon partenaire sexuel(le) habituel(le) et/ou occasionnel(le) dans un lieu public confiné, comme dans le métro par exemple. Je ne suis pas religieux, mais il y a des choses que des enfants, ou des personnes plus sensibles peuvent trouver déroutante que se soit un homme et une femme, deux hommes, deux femmes, une vieille femme et un chien… ou deux adolescents qui n’ont pas encore commencé à communiquer par la parole.
    Il faut savoir qu’il y a beaucoup de pays ou embrasser quelqu’un du sexe opposé, ne serait ce que sur la joue est « mal », tout est une question de notion… si vous aller en Thaïlande par exemple, vous ne verrez personne faire « la bise » ou se « rouler des galoches » dans la rue, même à la sortie d’une université… c’est « mal ».. Étrange quand on voit la tolérance de ce pays face à la prostitution…

    T’as raison Silver difficile d’argumenter sans s’embrouiller.

    RépondreSupprimer
  39. Pour ce qui est du don du sang je le savais, et je trouve ça absurde. Aucun argument ne me fera changer d’avis là-dessus ! Est ce que les juifs et les musulmans sont interdits de dons de spermes parce qu’ils sont circoncis ? Est ce que les invertébrés sont dispensés de dons de moelle ? Est ce que les égoïstes sont interdits de don de soi ? Et ça peut aller très loin !
    Le fait d’interdire les dons de sang aux homosexuels mâles officialise l’homophobie. Peut être pourrions nous tous ensemble commencer par là ? .. Et voilà, je me mets même à chercher sur internet des trucs pour comprendre le pourquoi de l’exclusion, et j’ai trouvé une réponse : aucune raison. Mais que tout le monde se rassure : « Toutefois, la mesure d'exclusion des homosexuels n'est pas définitive. L'arrêté est en effet revu tous les ans par les experts, selon les nouvelles données épidémiologiques. » extrait d’un article de 2007, et d’autre criait au scandale en 1998… on est en 2011 ! mais dans quel monde vit-on ??!! 13 ans (au moins) que des experts se penchent sur le problème tous les ans et toujours rien ??? ils doivent être hétéro !!

    C’est trop désespérant et je préfère conclure tout de suite : l’homophobie est « mal », l’homosexualité est.

    Chacun peut bien aimer et ne pas aimer quelque chose ou quelqu’un, il a même le droit de le dire, mais toujours dans un souci de Respect Compréhension Tolérance.

    Et le mot de la fin, tant pis si ça choque des milliers de personnes, mais oui, j’aime jardiner… non, ça choque personne… vous êtes sur ? Vous êtes tolérants c’est bien… je suis gay aussi… toujours pas… ok, j’ai un enfant avec la femme que j’aime… non plus ?... ok, j’adore faire l’am……HE BON BEN CA VA MAINTENANT, YA DES ENFANTS, C’EST CA AUSSI LA TOLERANCE, C’EST SAVOIR SE TAIRE QUAND IL FAUT !

    Bise
    dsl d’avoir été long à venir ;)

    NtK
    ps: j'aime tjrs ce que tu fais même si je préfère (habituellement) rester dans l'ombre.

    RépondreSupprimer
  40. Le mot "choix" est mal choisi. J'avais en tête plutôt le côté "j'assume ma vie". Il est clair que l'orientation sexuelle n'est elle pas un choix. Je suis d'accord avec ce qui est écrit plus haut et avec le strip. Mais concernant l'adoption d'enfant, c'est un débat qui sort de l'homosexualité et qui inclue beaucoup trop de paramètre pour se limiter aux couples gays. C'est un problème légal, politique, social et émotionnel. Et comme j'ai dit, tant qu'il y aura de la "testostérone", la religion, des enfants issus de couples traditionnels, des conservateurs etc, il y aura une barrière à l'adoption d'un enfant dans un couple homosexuel. Pour MA part, il vaut mieux un enfant adopté (quelque soit le couple, hétéro ou gay) que de grandir sans parent. Mais il s'agit là d'un enfant adopté et non pas procréé.

    RépondreSupprimer
  41. Pour ma part, je vis dans un pays ou le mariage gay est accepté...ainsi que l'adoption et l'insémiantion est légal. À Montréal, nous avons un quartier Gay, ou une fois par année on y célebre la parade de la fierté gay. Certains diront peut-etre que le fait d'avoir un ''bunker'' gay est une preuve que les gays sont mis à l'écart....cest faux personnellement connaissant plusieurs personnes gay, je crois que c'est un bon moyens de trouver des personnes ayant la même orientation sexuelle qu'eux. Parce qu'on pourra bien dire ce qu'on voudra, meme si pour certaine personnes cest évident au premier coup d'oeil, cest pas toujours écrit dans leur front.
    Et dans ce quartier justement, puisqu'on s'attend a voir en majorité des personnes homosexuelles, et bien les hétéro qui sy promenent ne devisagent personnes du regard...a cette endroit cest normal!(bon....ya quand meme certaine drag queen qui attire l'attention meme elles attirent meme lattention des gays aussi)
    Cest un village coloré et déluré...et qui amene beaucoup de touriste croyez le ou non. Ce que je trouve assez ridicule quand meme parce que je ne crois pas que les gays soient des bêtes de foire. Sérieux quand un touriste vient ici et me dit: ''hey parait qu'il y a un village gay...on veut voir!!!!'' jai juste envie de leur étamper mon poing dans le front.

    Et vous savez quoi?...jhabite ici depuis toute ma vie...et je ne suis pas morte! je ne suis pas folle non plus.

    Par contre deux point:

    -Je suis contre l'insémination....mais l'insémination en général gay ou hétéro...si un couple ne peut avoir d'enfant cest pour des raisons biologique. De toute facon, il y a tellement d'enfant abandonner par leur parents qui attendent detre adopter...pourquoi en faire d'autre. Et en passant, pour ce qui est du role de la mere et du pere..bullshit....a l'époque quand les hommes travaillais dans les champs toute la journée, cétait la mere souvent aider de la grand-mere ou d'une tante qui élevait les enfants...alors vous m'en passerez pas

    -Deuxiemement je suis contre le roulage de pelle en public........pour toute orientation. Franchement, meme moi je ne le fais pas avec mon copain....cest dégueulasse et ca manque civisme que de se succionner les amygdales dans le metro...franchement! Le bécotement jai rien contre...

    RépondreSupprimer
  42. - "et pourquoi pas des unions avec des animaux?"‎

    Et ben bravo Brigitte Barèges, super comme commentaires !!!!

    Les politiciens ont encore raté une occasion de se taire !!! Quand je pense qu'ils sont censé représenter le peuple...

    RépondreSupprimer
  43. La lutte contre l'homophobie est une alternative pour ne pas avoir a traiter le problème de la lutte des classes... C'est un problème mineur, et la communauté gay (ne pas confondre avec Homo) s'en tire pas trop mal dans le show-bizz' et dans les beaux quartier de Paris.

    Les problèmes d'une communauté déjà bien intégrée sont bien futiles; Surtout par rapport la diabolisation du monde musulman à la T.V....

    La majorité des personnes ont compris que l'homo-phobie est le MAL (Cota de gays dans les feuilletons). Après il est impossible de "convertir" tout le monde à l'anti-homophobie, il y aura toujours des subversifs.

    Mais l'anti-homophobie, c'est aussi un grand coup de pub: la communauté juive défendent leurs propres intérêts (sionisme, lutte contre l'antisémitisme...) et celle des homos. Il est évident que c'est pour se faire passer pour des gentils, puisque une personne d'obédience judaïque est homophobe par définition (Épisode de Sodome et Gomorrhe dans la Torah).

    Bref l'anti-homophobie ça permet de se faire passer pour un gentil sans trop mouiller sa chemise.

    RépondreSupprimer
  44. Après il va de soit que je ne suis pas un défenseur des propos insoutenables tels que "Allez vous faire gazer".

    Je respecte ton choix de défendre a tout prix cette communauté, mais je pense que celle-ci n'en a plus trop besoin.

    RépondreSupprimer
  45. Est-ce bien la peine de faire des droits spécifiques aux homosexuels ? c'est une forme de discrimination positive un peu bizarre. Il y a les droits de l'homme, des droits pour les hommes, les femmes, on va pas faire des droits pour les jongleurs, les unijambistes, les homosexuels, les masochistes alors aussi? Les droits des fétichistes, ils ont pas le droit de toucher des chaussures dans les magasins?

    Avec ce genre d'idée on va finir comme aux USA, bien rangés, bien catalogués, avec pour seul droit celui de fermer notre gueule.

    RépondreSupprimer