Archives

samedi 18 août 2012

Croquis d'été


Fin-juin, comme l'année dernière, j'étais dans l'équipe de Solidays, le formidable festival de musique contre le sida. Mon boulot était de chroniquer et de suivre le festival et d'en faire un compte rendu en dessins (bref, un boulot de gros glandeur).

Ci-dessous, voici mes trois jours de carnet, avec beaucoup de croquis pas beaux et des textes illisibles (pour ma défense, il est relativement compliqué de dessiner en courant tout en faisant attention de ne pas se casser la gueule dans la boue). 





D'ailleurs, le festival a aussi une partie réservée aux associations appelée le village associatif où des militants peuvent sensibiliser et discuter de nombreux sujets de société avec les bénévoles. Cette année, SOS Homophobie (partenaire du Projet 17 Mai) avait un stand et on a eu l'idée de créer une fresque collaborative pendant tout le festival avec les dessinateurs et dessinatrices du projet.

BREF, c'était avec Virgnie Siveton (qui a tout organisé comme une boss en plus de déchirer en dessin), Le Burp, 2D, Sess et Etienne Guignard. Caroline Guillot et moi-même avons un peu participé mais uniquement en coup de vent.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir les photos de la fresque et sa création ! Si vous reconnaissez mes participations, un bisou barbu pour vous (ou une tape virile sur le dos, au choix).


Si vous ne connaissez pas ce festival, renseignez-vous à tout prix. Chaque année, il reste mon meilleur souvenir.

Have fun et protégez-vous ! :)

8 commentaires:

  1. C'est beau ! Comme toujours j'adore tes dessins, les aquarelles, l'humour (et puis aussi le dévouement aux bonnes causes). Je ne connaissais pas le festival, mais ça donne envie! Merci pour les dessins :)

    RépondreSupprimer
  2. Genial! J'adore ^^
    Si seulement Solidays c'etait pas aussi loin, je viendrais à coup sur :)

    RépondreSupprimer
  3. Mimoun Arunaudo19 août 2012 à 09:48

    magnifique =,) j'en écrase une larme... Tu es toujours aussi talentueux, même dans des situations de masse!
    Que Josette se rassure, nous aussi les culs-terreux voulions du soleil fin Juin! XP

    RépondreSupprimer
  4. Génial ces carnets =)surtout que ça doit être fait dans des conditions sportives ! j'ai reconnu les "hiboux" sur la fresque.

    RépondreSupprimer
  5. Lorsque tu dit que c'est le seul festival qui bosse avec des dessinateurs, c'est faux, le festival de Cannes fait ça aussi. Boulet, Surcouf et Sfar y ont participés, (il y en a sûrement eu d'autres), et Sfar en a même fait un carnet (Croisette, ça s'appelle). Sinon, j'adore la spontanéité du trait, le côté "à l'arrache". (et j'ai reconnue les deux filles sur la fresque).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je parlais plutôt de festival de musique, j'aurais dû préciser. :) (Rock en Seine l'a fait aussi mais d'une autre façon et avec des pratiques plutôt douteuses quand on voit les suites de l'affaire)

      Supprimer
  6. Très sympa ce compte rendu (comme d'hab).
    Je note le passage me concernant et l'amalgame fait avec Casimir. Tu ne perds rien pour attendre ! ;-)

    RépondreSupprimer